Adrénaline et sensations fortes pour votre été

Vous rêvez de vous envoyer en l’air cet été ? On va vous aider !

Vous en avez marre des balades à pied, de journées entières à ne rien faire au bord de la piscine, de visites sans fin au milieu des terres ? Il est peut-être temps de redynamiser tout ça et de donner un peu de peps à vos vacances.

Nous vous avons trouvé 5 sports extrêmes (enfin pas tous si extrêmes que ça) pour réveiller l’adolescent qui sommeille en vous et mettre un peu de folie dans vos vacances.

1/ HYDROSPEED :

L’ hydrospeed (ou la nage en eau vive) est une activité récente, créée en France au début des années 70, qui procure des sensations fortes tout en restant très ludique.

Allongé sur son flotteur, l’hydronaute utilise une paire de palmes pour se diriger et se propulser.
Le flotteur lui sert de bouée et le protège des chocs contre les éventuels rochers présents dans la rivière. Dans ces conditions, cette discipline peut convenir aux adultes comme aux enfants (plus de 12 ans selon les sites) ainsi qu’aux groupes.

Les gorges du Verdon sont particulièrement reconnues pour ce type d’activités et de nombreux autres sites proposent cette discipline.

Où : http://www.noomba-sport.com/nage-en-eau-vive/clubs1.html

Prix moyen : 50 EUR pour ½ journée (2h d’activité)

 

2/ « DIRT-MONSTER » ou « DIRT BIKE » :

Assez des visites « pépères » ? Avec le Dirt Monster, vous pourrez dire que vous avez visité du pays… mais surtout que vous vous êtes lâché comme une bête ! Il s’agit d’un vélo hybride, associant un cadre de vélo à des roues de quad et une fourche de moto ; il permet de transformer le vélo en sport extrême pour les descentes en montagne.

Cheveux au vent, vous ressentirez vitesse et liberté au guidon de ce « monstre ». Attaquez dans les courbes et repoussez vos limites en compagnie de vos amis.

Les stations de ski proposent souvent cette activité durant l’été. D’autres types de VTT (avec des roues un peu moins larges) servent également à ce type de descentes.

Où :  https://www.downhill911.com/spots-vtt-liste.php

Prix moyen : 40-45 EUR la demi-journée (3h), souvent dégressif pour les groupes

 

3/ KITESURF :

Il est des sports qui font rêver. Des sports « branchés » qui nous font tout de suite passer pour des héros de films tendance.
Beaucoup plus accessible qu’on pourrait le croire, le kitesurf associe une aile de traction (cerf-volant) à une planche légère sous les pieds. Soulevé par le vent, vous effectuez des sauts prodigieux. Tracté par votre aile, vous exécutez des « carvings » dignes des champions.
Laissez-vous aller : le kite vous donnera des ailes !

La ville de Hyères dans le Var et certains « spots » du Languedoc-Roussillon sont reconnus pour la pratique du kitesurf.

Où : désormais sur la plupart des plages, la Méditerranée sera certainement plus simple pour les débutants… De nombreuses écoles sont également présentes en Bretagne

Prix moyen : 90 EUR pour une séance de 3-4h

 

4/ MOTOCROSS :

Sur un circuit tout terrain accidenté, seule la moto cross peut garantir des sensations les plus délurées. Casque, gants, lunettes, bottes renforcées, ceinture, dorsale, genouillères, coudières, pare-pierres protégeant le torse: la liste des protections est longue, et pour cause. Cette discipline n’est pas sans danger mais les plus casse-cou y prendront vraiment plaisir.

Les balades en quad peuvent être une alternative mais si vous voulez de la vitesse et de l’adrénaline, la motocross (MX) avec ses sauts et virages spectaculaires vous correspondra plus.

Où : Il existe de très nombreux sites, recherchez directement sur internet, demandez à l’office du tourisme local ou regardez sur : http://www.motoverte.com/site/stages-motocross-74.html

Prix moyen : 25 EUR par heure ou forfait de 60 EUR la demi-journée (selon les différents endroits)

 

5/ STREET-LUGE :

Envie d’une vraie montée d’adrénaline? Voilà un sport particulièrement fait pour vous. Une route goudronnée, une descente et une luge, voilà les trois ingrédients qui vont faire de ce sport un cocktail des plus extrêmes. Equipés des mêmes protections que les pilotes de motos, les streetlugeurs possèdent également des freins sous leurs chaussures. Une fois les protections garanties, c’est parti pour des descentes des plus folles sur les routes à plus de 100km/h!

Où : Il existe quelques sites en Alsace et dans le Pays Basque, recherchez directement sur internet, demandez à l’office du tourisme local ou regardez sur :

http://www.noomba-sport.com/luge/clubs1.html

Prix moyen : à voir selon les clubs et associations (il dépendra des moyens mis à disposition pour la sécurisation des routes)

 

LAISSER UN COMMENTAIRE